Quebec Increases the General Minimum Wage Rate

Quebec Increases the General Minimum Wage Rate

QUEBEC, CANADA –  GOVERNMENT PRESS  RELEASE (Translation)

QUEBEC FURTHER INCREASES THIS YEAR the GENERAL RATE of the MINIMUM WAGEThe Minister Lise Thériault changes the minimum wage to $9.65 per hour

QUÉBEC, 21 déc. 2010 /CNW Telbec/- The Labour Minister, Mme Lise Thériault, announced a $ 0.15 increase in the rate of the general minimum wage which will thus be increased to $ 9.65 per hour effective May 1, 2011. In addition, the minimum wage payable to employees who receive tips will increase by $ 0.10 per hour to be fixed at $ 8.35. As for the rate payable to employees of certain sectors of the apparel industry, it will rise from $ 9.50 to $ 9.65 per hour.

“Since 2003, the minimum wage in Quebec has grown over 30%, from $ 7.30 to $ 9.50 an hour. During the same period, the consumer price index (CPI) increased by 13%. Taking into account the current economic climate which calls for caution and the status of the labor market remains weak, we still decided to increase the minimum wage this year to maintain the purchasing power of low income workers, ” said Minister Thériault.

More than 292,000 workers will benefit from this measure, including 183 000 women. With this increase, a single person living in Montreal and working 40 hours per week all year will gain, after taxes and transfers, 24.8% more than the threshold of low income as measured by the consumer basket.

Agricultural workers

Workers who are not assigned exclusively to pick strawberries and raspberries during a pay period will now be paid at the general minimum wage. As gatherers, the rate will increase the yield to $ 0.75 per kilogram of strawberries and $ 2.84 per kilogram of raspberries. In 2014, all agricultural workers are entitled to the general minimum wage rate. Finally, the maximum amounts that may be required from the employee for board and lodging have been revised upward to reflect the increased cost of living and quality of accommodation offered.

In August 2010, 90% of those earning the minimum wage were employed in the service sector. They are found notably in retail businesses and in the hotel and restaurant industry. With the expected increase in 2011, the minimum wage remains the highest among Canadian provinces and territories.

“When we increase the minimum wage, we seek to increase the income of workers while maintaining the competitiveness of our companies. It is a complex exercise because we want to, first, improve their financial situation and, secondly, to support our economy and the jobs associated with them. In recent years our government has shown it is possible to improve the situation of those most vulnerable while taking action to promote the economic development of Quebec. It is in this perspective that we announce, once again, this increase, ” said Minister Thériault.

QUEBEC, CANADA – COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU GOUVERNEMENT

QUÉBEC AUGMENTE CETTE ANNÉE ENCORE LE TAUX GÉNÉRAL DU SALAIRE MINIMUM – La ministre Lise Thériault porte le salaire minimum à 9,65 $ l’heure

QUÉBEC, le 21 déc. 2010 /CNW Telbec/ – La ministre du Travail, Mme Lise Thériault, annonce une hausse de 0,15 $ du taux général du salaire minimum qui sera ainsi porté à 9,65 $ l’heure à compter du 1er mai 2011. De plus, le taux du salaire minimum payable aux salariés au pourboire sera majoré de 0,10 $ l’heure pour être fixé à 8,35 $. Quant au taux payable aux salariés de certains secteurs de l’industrie du vêtement, il passera de 9,50 $ à 9,65 $ l’heure.

« Depuis 2003, le salaire minimum au Québec a connu une progression de plus de 30 %, passant de 7,30 $ à 9,50 $ l’heure. Pendant la même période, l’indice des prix à la consommation (IPC) augmentait de 13 %. En tenant compte du contexte économique actuel qui invite à la prudence et de la situation du marché du travail qui demeure fragile, nous avons quand même décidé d’augmenter cette année le salaire minimum afin de maintenir le pouvoir d’achat des travailleurs à faible revenu », a déclaré la ministre Thériault.

Plus de 292 000 travailleurs profiteront de cette mesure, dont 183 000 femmes. Avec cette hausse, une personne seule habitant Montréal et travaillant 40 heures par semaine toute l’année gagnera, après impôts et transferts, 24,8 % de plus que le seuil de faible revenu selon la mesure du panier de consommation.

Travailleurs agricoles

Les travailleurs qui ne sont pas affectés exclusivement à la cueillette de fraises et de framboises pendant une période de paie devront dorénavant être rémunérés au taux général du salaire minimum. Quant aux cueilleurs, le taux au rendement augmentera à 0,75 $ le kilogramme de fraises et à 2,84 $ le kilogramme de framboises. En 2014, tous les travailleurs agricoles auront droit au taux général du salaire minimum. Enfin, les montants maximaux qui peuvent être exigés du salarié pour la chambre avec pension ont été révisés à la hausse pour tenir compte de l’augmentation du coût de la vie et de la qualité de l’hébergement offert.

En août 2010, 90 % des personnes rémunérées au salaire minimum travaillaient dans le secteur des services. On les trouve notamment dans le commerce de détail ainsi que dans le domaine de l’hébergement et de la restauration. Avec la hausse prévue en 2011, le taux du salaire minimum demeure encore parmi les plus élevés des provinces et territoires canadiens.

« Lorsque nous augmentons le salaire minimum, nous cherchons à accroître le revenu des travailleurs tout en préservant la compétitivité de nos entreprises. C’est un exercice complexe, car nous voulons, d’une part, améliorer leur situation financière et, d’autre part, soutenir notre économie et les emplois qui y sont associés. Au cours des dernières années, notre gouvernement a démontré qu’il est possible d’améliorer la situation des personnes les plus vulnérables tout en posant des gestes pour favoriser le développement économique du Québec. C’est dans cette perspective que nous annonçons, une fois de plus, cette hausse », a conclu la ministre Thériault.

Leave a Reply